De la Corée à Nantes
L’Ambassadeur de la République de Corée, Son Excellence MO Chul-min en poste à Paris, a effectué une visite de travail dans la Région des Pays de la Loire cette semaine.
Le 13 décembre dernier, une soirée a été organisée en son honneur, au Centre d’expositions de Nantes Métropole, qui a vu la présence, entre autres, de membres du Corps consulaire, dont Jérémie Gordien Ravahimanana, Consul honoraire de Madagascar pour le Grand Ouest.
Dans son allocution, le diplomate Coréen a évoqué les relations qu’entretient son pays avec la France, tout en souhaitant que ces liens d’amitié et de partenariat se raffermissent davantage au bénéfice des deux peuples.
D’autres personnalités sont également intervenues à cette soirée. A savoir, le représentant de la ville de Nantes, la Consule honoraire de la République de Corée, Danielle Largillière-Maréschal et le Premier Secrétaire de l’Ambassade Shin Woo Sic. Ce dernier a exposé la situation maritime entre la Corée et le Japon, dont le litige concerne l’appellation de la mer qui les sépare.
D’après l’orateur, auparavant cette mer s’appelait « mer de l’est », même du temps de Marco Polo, jusqu’à ce que le Japon vienne coloniser la Corée, vers le début du 18 ème siècle. Depuis cette annexion, l’appellation a changé en « mer du Japon ».
Dès son indépendance, la Corée a commencé à revendiquer le maintien des deux patronymes. Que cette mer ait une double dénomination, comme le cas de la Manche (pour les Français) et l’English Channel (pour les Britanniques). Efforts vains jusqu’à présent, malgré les démarches entreprises.
Parmi la centaine d’invités à cette soirée Franco-Coréenne, on a remarqué la présence de nombreux étudiants. Des jeunes qui apprennent le coréen, soit à l’université, soit à l’école coréenne de Nantes, ou encore au niveau des associations Franco-Coréenne de la ville.
Notons qu’à l’université, cette langue est facultative et n’est pas prise en compte dans l’évaluation de l’étudiant lors de son passage au niveau supérieur. A l’école coréenne et chez les associations, l’apprentissage est ouvert à tout public, sans condition aucune.
La rencontre s’est terminée par les chants du groupe Moon Gogo de E’Joung-ju et F. Pelligrini, qui a entonné quelques morceaux traditionnels, suivis par la suite, d’un buffet aux spécialités vraiment coréennes.

L’Ambassadeur de la République de Corée, Son Excellence MO Chul-min

 

Share This